Gestion des zones humides

En sa qualité d’Etablissement Public Territorial de Bassin (EPTB), le Symbo a un rôle de coordinateur de l’action publique notamment en matière de préservation des zones humides. Ce rôle, renforcé par la prise de compétences de la Gestion des Milieux Aquatiques et de Prévention des Inondations (GEMAPI) en partie déléguées par les intercommunalités de son territoire – voir rubrique GEMAPI –  permet au Symbo d’engager des actions globales d’amélioration des connaissances et de protection des zones humides et des opérations concrètes de leur gestion sur le terrain.

Plan de gestion stratégique des zones humides du Bassin de l’Or

 En cours d’élaboration (2020-2021) sous maîtrise d’ouvrage du Symbo, le plan de gestion stratégique de zones humides du Bassin de l’Or a pour objectif de se donner collectivement des éléments clés pour la gestion et la préservation des zones humides du territoire, en définissant en particulier les priorités d’actions. L’opération vise :

  • à dresser un état de situation des zones humides ;
  • poser clairement la question de la préservation et reconquête de tout ou partie de leurs fonctions ;
  • identifier des choix pour leur conservation et leur gestion partagés avec les acteurs locaux.

Ce document, d’une durée de 6 ans, élaboré ici à l’échelle du Bassin de l’Or, ne se substitue pas au plan de gestion local d’une zone humide, qui s’applique sur un espace moindre avec des actions plus précises et ciblées. Son contenu constitue néanmoins un cadre dans lequel devront s’inscrire les objectifs, les moyens et les calendriers de ces plans de gestion locaux.

Articulation plan de gestion stratégique et documents de gestion locaux :

Zones humides du Bassin de l'Or

Zones humides du Bassin de l'Or

Zones humides du Bassin de l'Or

Zones humides du Bassin de l'Or

Zones humides du Bassin de l'Or

Zones humides du Bassin de l'Or

Veille foncière

 Le Symbo participe activement sur son territoire à la veille foncière menée en particulier par le département de l’Hérault. Cette action consiste à analyser les différentes Déclaration d’Intention d’Achat (DIA), transaction de ventes de terrain en cours chez un notaire, et à alerter les collectivités lorsque les parcelles concernées comportent de forts enjeux (zones humides, biodiversité, fonctionnement des cours d’eau, zone inondable…) pour une éventuelle préemption des terrains. Le Symbo accompagne alors la Collectivité et le Département dans la rédaction de l’argumentaire pour préempter.

Gestion des zones humides du Pays de Lunel

 Dans le cadre de la GEMAPI, la communauté de communes du Pays de Lunel a délégué au Symbo ses compétences en matière de gestion des zones humides. Prochainement, le Symbo lancera l’élaboration d’un plan de gestion des zones humides sur le secteur de Saint-Nazaire-de-Pézan, Saint-Just et Lunel. Co-construit avec les acteurs et usagers locaux, il permettra d’identifier les actions prioritaires pour conserver voire restaurer ces milieux humides. Suivra ensuite une démarche similaire sur les zones humides en rive gauche du Canal de Lunel sur Marsillargues.

Suivi des roselières de l’étang de l’Or

S’inscrivant initialement dans une démarche globale, le réseau “rozo”, encadrée par la Tour du Valat (organisme de recherche basé au Sambuc en Camargue), le suivi mené par le Symbo sur la roselière de Pierre-Fiche (Lansargues) s’est étendu depuis 2014 aux principales roselières du pourtour de l’étang de l’Or dans le cadre de la démarche Natura 2000.

Ce suivi consiste à :

  • réaliser mensuellement des relevés piézométriques : le piézomètre est un puit de petit diamètre (6cm) qui dépasse de 80 cm le niveau du sol et s’enfonce sur 50 cm. Grâce aux piézomètres, on mesure la salinité, le niveau et la température de l’eau dans le sol. Ces mesures sont aussi réalisées sur les eaux de surface ;
  • effectuer une fois par an un suivi sur la structure de la roselière (densité et hauteur des tiges, nombre de fleurs…) sur un transect de 150 m.

Ce suivi permet de caractériser la roselière et de mettre en évidence son évolution (développement, dépérissement…) en relation avec les conditions du milieu (niveaux d’eau, salinité). Le suivi des roselières de l’étang de l’Or a  été cofinancé par l’Union européenne de 2013 à 2019.

Rapports de suivi

Consultez les résultats de ce suivi de 2002 à 2011 :  (PDF)

Rapports synthétiques du suivi des principales roselières de l’étang de l’Or  – Année 2019 :