Régulation des populations de ragondins

 

Sur l’étang de l’Or et ses zones humides, ainsi que sur certains secteurs du bassin versant, la population de ragondins est régulée par une campagne de piégeage annuelle mise en place depuis 1999.

Financée par le Syndicat, cette opération a tout d’abord été menée par l’entente interdépartementale pour la démoustication (EID Méditerranée) puis confiée en septembre 2012 aux associations de chasse locales sous le pilotage des fédérations de chasse départementale et régionale.

Ce partenariat a été renouvelé par voie de convention entre le Symbo et la Fédération départementale des chasseurs de l’Hérault en octobre 2019. La Fédération des chasseurs dédommagée par le Symbo du temps passé pour l’animation de cette opération, apporte sa contribution par la formation de nouveaux piégeurs par exemple.

Ainsi, c’est un véritable partenariat qui lie ces différentes structures pour contribuer activement à la préservation du site Natura 2000 « Etang de Mauguio ».

Remise du matériel aux piégeurs en début de saison, Octobre 2019

Signature de la convention de partenariat par M. Jean-Pierre Gaillard, Président de la fédération départementale des chasseurs de l’Hérault, et M. Claude Barral, Président du Symbo.

Consultez la convention >

Contacts

Pour en savoir plus, vous pouvez contacter :

– La technicienne du Symbo, Nathalie Vazzoler : 04.67.15.61.96 / 06.07.38.92.20

– Le technicien de la Fédération Départementale des Chasseurs de l’Hérault, Tanguy Le Brun : 04.67.15.64.43

Plaquette de sensibilisation

Une plaquette de sensibilisation a récemment été éditée (cliquez sur le visuel de la plaquette – PDF)

Pour chaque commune, le piégeur agréé apporte à un des quatre centres de stockage, à Saint-Nazaire-de-Pézan, Mudaison, Marsillargues et Pérols, les ragondins capturés sous la supervision du Symbo pour le contrôle des prises. Cette opération n’aurait pas pu se réaliser sans la participation des EPCI qui ont mis à disposition un local, un congélateur et un bac d’équarrissage.
Le coût du traitement et du transport des déchets vers le centre d’équarrissage (Atemax, sud-ouest) est pris en charge par l’établissement public France Agrimer.

Le Symbo prend en charge :

  • La mise à disposition aux piégeurs plus de 200 cages « Ragondin » et « Rat musqué». 30 cages supplémentaires ont été acquises par le Conservatoire du Littoral et 10 par l’Agglomération Pays de l’Or, pour augmenter la pression de piégeage sur les territoires lui appartenant ;
  • Un équipement spécifique (waders, gants, sacs de contention, liquide hydro alcoolique, …) annuellement remis à chaque piégeur ;
  • La vaccination contre la leptospirose qui est laissée à l’appréciation de chaque volontaire ;
  • Une prime de 5 € à la prise pour dédommager les piégeurs.

Depuis le début de ce partenariat, ce sont plus de 10 000 ragondins et rats musqués qui ont été capturés au 30 juin 2019.