/Gestion des inondations
Gestion des inondations

Gestion des inondations : le PAPI en actions !

 

Actualités

L’Or Infos spécial Inondations

L’Or Infos spécial Inondations

Le Symbo a publié un numéro Hors Série de sa revue annuelle L’Or Infos consacré au thème des inondations. N’hésitez pas à le consulter et le télécharger...

lire plus
Des repères de crues pour garder la mémoire des inondations

Des repères de crues pour garder la mémoire des inondations

La pose de repères de crue normalisés se poursuit sur le bassin versant de l’Or. Ces repères contribuent au maintien du souvenir des plus hauts niveaux atteints par les crues historiques et au développement d’une véritable conscience du risque auprès de la population....

lire plus

En sa qualité d’Etablissement Public Territorial du Bassin de l’Or (EPTB), le Symbo a un rôle de coordinateur de l’action publique notamment en matière de prévention des risques d’inondation. Il est chargé d’assurer une animation et une concertation locale pour mieux gérer et prévenir les risques sur le bassin de l’Or. Son rôle d’animateur du PAPI (Programme d’Actions de Prévention des Inondations) depuis 2014 s’est vu renforcé en janvier 2020 par délégation de la compétence GEMAPI (Gestion des Milieux Aquatiques et de Prévention des Inondations) sur le territoire du Pays de Lunel, lui permettant d’engager des opérations concrètes de gestion et protection contre les inondations sur le terrain encore plus nombreuses.

 

Sensibilisation et culture du risque

Des élèves incollables sur les inondations

En tant qu’animateur du PAPI, depuis 2018, le Symbo propose aux élèves de son territoire un programme de sensibilisation scolaire aux risques d’inondation.

Une vingtaine de classes de cycle 3 (CM1/CM2/6ème) bénéficie ainsi tous les ans de journées d’animations scolaires proposées gratuitement par le Symbo grâce au concours financier de l’Etat, l’Europe et du Symbo.

En savoir plus : https://www.etang-de-l-or.com/animations-scolaires/

Pose de 85 repères de crues

Dans le but de favoriser la culture du risque au sein de la population du bassin versant de l’Or et de répondre aux obligations réglementaires des Maires (article L563-3 du code de l’environnement), le Symbo a mené sur la période 2016-2017 une étude préalable à la pose de repères de crues sur son bassin versant. Cette démarche a permis de retenir, en étroite collaboration avec les communes, 85 repères répartis sur 63 sites différents jugés pertinents pour l’affichage de ces repères dans 26 communes.

Le Symbo a ensuite procédé à la fabrication des repères et de leur support en bois. Ces repères normalisés prennent la forme de macarons qui indiquent la date de l’inondation et la nature de l’aléa à l’origine du phénomène (débordement de cours d’eau, d’étang, ruissellement, submersion marine). En matérialisant les niveaux d’inondation passées, ces repères contribuent au maintien du souvenir des inondations historiques et au développement d’une conscience du risque par la population.

Cette opération a reçu les financements de l’Etat, la Région Occitanie et du Symbo. La pose de ces repères est en cours de déploiement sur le territoire.

En savoir plus : découvrez ici l’implantation des repères de crue du Bassin de l’Or

Viredonne (Valergues)

Viredonne (Valergues)

Viredonne (Lansargues)

Etang de l'Or (Pérols)

Viredonne (valergues)

Salaison (Le Crès)

Ruissellement (La Grande-Motte)

Teyron (Vendargues)

Dardaillon (Saint-Nazaire-de-Pézan)

Etang de l'Or (Mauguio)

Prévision des crues et gestion de crise

Avec l’accompagnement du Service de Prévision des Crues de la DREAL Occitanie, le Symbo travaille à l’élaboration d’un système local de prévision des crues.

Ce dispositif permettra aux collectivités de mieux anticiper les phénomènes de crues sur les petits cours d’eau de notre territoire aujourd’hui très peu instrumentés et de mettre en place un système d’avertissement local en cas de crue imminente. Le temps ainsi gagné sera précieux pour permettre aux collectivités compétentes de prendre les dispositions adaptées de mise en sureté de la population et de protection des biens.

Placées en bordure des principaux cours d’eau du bassin versant, en amont des zones à enjeux, des stations automatisées de mesures (par capteur-radar et télétransmission des données) mesureront automatiquement l’élévation du niveau de l’eau et du débit dans les cours d’eau ainsi que la quantité de pluie tombée. Au-delà de certains seuils et pendant toute l’évolution de la crue, les gestionnaires de crise pré identifiés seront automatiquement avertis.

L’Or Alabri : bientôt un dispositif de protection individuelle de vos habitations !

Le Symbo va lancer prochainement l’opération « L’Or Alabri » proposant aux propriétaires résidant en zone inondable la réalisation d’un diagnostic personnalisé de leur habitation pour en caractériser la vulnérabilité à l’inondation. Ce diagnostic  permettra de préconiser des travaux de protection adaptés (batardeaux sur les ouvertures, clapets sur les évacuations d’eau ou d’air, espace refuge, remplacement de matériaux par des produits hydrofuges …)

Coordonnés par le Symbo et entièrement financés par l’Etat, la Région, l’Europe et le Symbo, ces diagnostics sont proposés gratuitement aux particuliers, qui pourront décider ensuite librement de faire réaliser les travaux pouvant bénéficier de 80% d’aide financière de l’Etat.

Le PAPI consacre un budget de 1 M€ pour ces travaux de protection individuelle destinés à plus de 450 habitations du Bassin de l’Or.

Des travaux de protection en préparation

Dans le cadre de la GEMAPI, la communauté de communes du Pays de Lunel a délégué au Symbo ses compétences en matière de défense contre les inondations (dont la gestion des ouvrages de protection hydraulique).

Un programme de travaux de sécurisation des digues du Dardailon Ouest à Lunel-Viel et du Dardaillon à Saint Nazaire de Pézan va prochainement être engagé par le Symbo. Ces travaux représentant un investissement cumulé de 1,5M€ visent à mieux protéger près de 200 personnes et une centaine d’habitations. Ils bénéficient de 80% de subventions publiques dans le cadre du PAPI, les 20% restant étant pris en charge par la CCPL.